Discussion:
Mes reflexions...
(trop ancien pour répondre)
Ramine
2015-07-18 19:23:21 UTC
Permalink
J`ai regroupé mes reflexions sur l`intelligence et la conscience,
alors les voici toutes mes reflexions, svp lisez du debut à la fin...


Salut...

J`ai regardais un petit peu des videos de ce sympathique juif
appellé Raymond Kurzweil qui est directeur de l'ingenierie
chez Google et qui travail beaucoup sur l'intelligence artificielle,
et je me posais la question de qu'est-ce que c'est l'intelligence
humaine, voici ma propre definition de ce qu'est l'intelligence et
la conscience humaine:

Je vais vous dire que l'intelligence humaine c'est la capacité
de construire une hierarchie complexe "d'idées" qui est creatrice
aussi d'autres hierarchies complexes d'idées, et la particularité
de l'être humain c'est qu'il est capable de faire des relations
logiques entre les idées et entre ces hierarchies d'idées complexes
et en arriver à des "solutions" et des abstractions de plus
en plus de haut niveau. C'est comme cela qu'est ma definition
de "l'intelligence" humaine, et qu'est-ce que donc c'est la conscience
humaine à votre avis? ma definition est la suivante , la "conscience"
est plus simple que l'intelligence , c'est la "comprehension" de ces
hierarchies complexe d'idées et ces abstractions de plus en plus de haut
niveau qui sont construites avec des hierarchies d'idées complexes qui
fait que nous sommes conscient.

Alors que pensez-vous de ma propre definition de la conscience
et de l'intelligence humaine ?

Je vous explique la "conscience" et l'intelligence

Quand vous dite: 2 + 2 = 4

L'intelligence humaine créee une hierarchies d'idées
comme suit: l'intelligence dit que le premier 2 correspond
comme à deux objects physiques et le deuxieme 2 correspond à
deux objets physiques et la somme qui est le processus de comptage
donne 4 objects physiques, alors l'être humain à travers ce
processus de l'intelligence que je viens de vous expliquer
sera en fin de compte "conscient" de cette egalité mathematique
une fois qu'il arrive à comprendre cette egalité comme je viens de vous
l'expliquer, c'est cela le processus de l'intelligence et
c'est cela la conscience.

Voyez-vous que ce n'est pas si difficile à comprendre.

Alors nous pouvons inferer de ma definition de l'intelligence et de la
conscience qu'il ne peut y avoir "conscience" sans s'appuyer tout dabord
sur l'intelligence, car la conscience c'est la "conséquence" du
processus de comprehension par l'intelligence d'une hierarchie d'idées,
comme l'exemple que je viens de vous donner de 2 + 2 = 4.

C'est cela ma propre explication de la "conscience".

Alors cela veut dire d'après mon explication qu'un chat ou d'autres
animaux ont un degrés d'intelligence qui leur permet d'être conscient,
ce qui fait que les chats par exemple ne sont pas si bête que cela.

Alors suivez moi bien maintenant , je vous ai donné mon explication
et ma definition de l'intelligence et de la conscience..

Alors d'après ma definition le fait qu'un ordinateur fasse
le calcul de 2 + 2 = 4 , c'est que l'ordinateur a aussi
une intelligence qui lui permet de faire ce calcul, mais
aussi d'aprés ma definition elle nous dit que l'ordinateur
est conscient aussi, il est conscient jusqu'a un certain
point de 2 + 2 = 4 , car meme si l'ordinateur ne fait
pas de relation entre le 2 comme quoi cela correspond a
deux objects par exemple, l'ordinateur est par contre capable
de faire une relation "d'addition" entre les deux "2" et aboutir
à un 4 , donc cela prouve bien que l'ordinateur a un degrés
d'intelligence qui lui permet de faire des relations "d'additions", donc
d'après ma definition cela veut dire que l'ordinateur est conscient
jusqu'a un certain point de la relation "d'addition", ce qui
fait que cela veut dire que l'ordinateur a une intelligence
faible et une conscience faible qui lui permettent de faire cela.

Mais qu'est-ce que la conscience du "moi" chez l'être humain ?
c'est tout simplement l'intelligence qui s'applique(comme dans le cas de
mon exemple precedant de 2+2=4) et fait la distinction (donc la
comprehension) entre l'object qui est nous mème et le reste des objects
qui nous entourrent et aussi c'est la comprehension par intelligence
de quoi est capable l'object physique qui est nous mème, cette
conscience est plus devellopée chez l`être humain que chez l'animal
car comme j'ai dit dans mon explication et ma definition que
la conscience est la consequence de la "comprehension" par
"l'intelligence", donc cela veut dire que l'intelligence humaine est
plus devellopée que l`intelligence de l'animal, mais comme je vous ai
dit auparavant que l'animal avait aussi une conscience aussi
et cela se remarque dans la vie quotidienne de differents animaux, et
puisqu'ils ont une conscience c'est que ils ont aussi un degrés
d'intelligence qu'il leur permet d'être conscient , c'est pour cela que
j'ai affirmé que les animaux n'etaient pas si bêtes que cela.

D'après ma definition et mon explication de l'intelligence
et de la concience , l'intelligence et la conscience humaine
me parraissent plus simple à construire , car tenez par exemple
d'aprés ma definition qu'est-ce "l'empathie" par exemple chez l'être
humain, si on s'applique par intelligence comme je viens de le faire
j'expliquerais l'empathie comme le processus de ressentir et comprendre
la douleur et la souffrance et les difficultées par exemple sur notre
propre corps et comprendre par intelligence que ces douleurs etc.
ne sont pas bien, donc cela implique l'existence de recepteurs physiques
sur notre corps qui nous permettent de ressentir cela, ce processus
n'est pas difficile a créer à mon avis, et par aprés la comprehension
par intelligence de ce processus , donc cela abouti d'après ma
definition a une "conscience" de ce processus puisque j'ai dit dans mon
message precedant que la conscience etait la consequence
du processus de comprehension par intelligence, alors l'empathie
c'est le fait de reconnaitre que la comprehension de ce processus
de douleur etc. sur notre propre corps s'applique aussi au
autre corps qui nous entourrent , de là l'intelligence nous dit que
cette souffrance et douleur etc. ne sont pas acceptables pour les autres
corps aussi, c'est cela l'empathie , c'est la conscience de la
douleur par exemple et de l'intelligence qui s'applique
à reconnaitre la douleur chez les autres, donc cela implique
la conscience de la douleur chez les autres, et puis d'eviter
aux autres cette douleur par exemple, c'est cela l'empathie
chez l'être humain.

Aussi il faudrait comprendre ce qu`est la conscience
primiaire d`un enfant qui est entrain de se poser la premiere
question de "qu`est-ce que c`est" et aussi il faudrait comprendre
le comment est-ce que l'enfant a une conscience de son moi, moi je pense
que la conscience du moi est au tout debut engendrée par
le fait que la pensée ressemble au sens du toucher et du regard
puisque elle peut se "ressentir" par exemple, c'est ce qui fait
que nous avons une conscience du moi.. le regard et le toucher
sont capable, eux, de ressentir l'espace en trois dimensions, il peuvent
nous faire voir l'espace et les points de l'espace contenu
dans l'espace comme des points d'un espace cartesien en trois
dimensions, et c'est l'ingrediant principal qui donne naissance à la
conscience du temps dans notre cerveau, puisque la conscience du temps
c`est de ressentir le mouvement des points dans l`espace et cela le
cerveau en est capable puisque je viens de vous dire que le le toucher
et le regard son capable de ressentir l`espace en trois dimensions, et
aussi le cerveau est capable de dire en voyant le mouvement d`objects de
dire que tel object est avant ou aprés un autre object... ce sont
là les ingrediants qui permettent au cerveau de creer la conscience
du temps et de l'espace aussi comme je viens de l`expliquer, revenons
donc sur le fait qu`il faudrait comprendre ce qu`est la conscience
primiaire d`un enfant qui est entrain de se poser la premiere question
de "qu`est-ce que c`est", cette question de "qu`est-ce que c`est" me
semble independante de la culture prèalable, et qu'elle me semble une
question qui vient plutot du cerveau physique même , donc du "hardware",
qui permet lui de construire la culture et l'enregistrer dans la
memoire... donc ce sont là des ingrediants principaux de la conscience
que sont la conscience du moi et la conscience de l'espace-temps que je
viens de vous expliquer, maintenant qu'est-ce que c'est que
l'intelligence et la conscience à votre avis?
moi je pense que le cerveau est capable d'avoir une conscience de
l'espace-temps comme je viens de vous l'expliquer c'est ce qui le rend
different des machines, mais aussi il est capable d'avoir un sens de la
mesure plus simple qui lui permet de dire que tel object est plus grand
ou plus petit que tel object et il est capable de compter.. aussi le
cerveau est capable de logique plus simples avec laquelle il construit
un raisonnement logique plus complexe et il est capable d'enregister les
evenements de la realité en y adjoingnant la conscience de la logique et
du raisonnement et de la conscience de l`espace-temps c`est ce qui
donne naissance à notre conscience et à notre intelligence.

Alors si vous avez lu mon precedant message sur la "Scalability"
ou "L'evolutivité" en français et l'intelligence artificielle, peut-être
que vous n'avez pas cerné bien le probleme que j'essaye de vous
expliquer, alors puisque je suis un informaticien qui travail sur le
parallelisme alors je vais vous expliquer plus ce que je voudrais dire:

Alors comme je vous ai dit le juif Raymond Kurzweil de chez Google
nous dit que nous allons atteindre la Singularité vers 2025,
alors pour argumenter sur cela il nous parle de Loi de Moore etc.
mais comme je vous ai dit il n'a pas cerné bien le probleme ,
car il nous a pas parlé de la Loi de Amdahl, la Loi de Amdahl
nous dit que la "scalability" est egale a 1/(S+P/N)
Le S c'est la portion en serie du logiciel et le N c'est le nombre de
processeurs ou de cores et le P c'est la portion parallele du logiciel

Alors si remarquez bien que les problemes que nous pouvons rencontrer
peuvent par leur "nature" ne pas se pretter bien au parallelisme et
avoir une portion en serie au niveau du logiciel , mais meme si cette
portion en serie est tres petite, le logiciel ne pourra pas atteindre
une "scalability" lineaire parfaite, et c'est cela le probleme puisque
ce n'est pas une "scalability" parfaite alors comment esperons-nous
atteindre une puissance qui nous permet de creer une civilisation de
type 2 ou de type 3 ? car comme vous le constatez avec moi que l'etat de
mort au niveau de la "qualité" est moins meilleurs que un etat continu
de bonheur presque parfait ou parfait.. c'est cela ma critique que je
fais a Raymond Kurzweil, c'est comment devenir presque des dieux
si nous ne reglons pas ce probleme de "scalability" car une scalibility
parfaite ou presque parfaite est necessaire pour atteindre une
puissance qui nous permet de faire des choses extra-ordinaires comme
creer des galaxies et creer des univers et de creer des choses
extra-ordinaires etc. etc. et devenir comme des Dieux quoi !


Question:

Amine as-tu quelque chose à rajouter

Reponse:

Je vous ai expliqué avec le 2 + 2 = 4 que la "conscience"
et la "conséquence" de la "comprehension", alors une fois
que vous construisez une hierarchie d'idées et fait
des relations de logique alors vous serez capable de comprendre
l'égalité mathematique de 2 + 2 = 4 , et une fois que vous comprenez
cela, à cet instant bien précis que vous comprenez l'egalité
mathematique de 2 + 2 = 4 alors vous serez donc finalement conscient
de l'égalité mathematique de 2 + 2 = 4, c'est pour cela que j'ai dit que
le processus de la conscience est bien plus simple que le processus de
l'intelligence en action, alors j'éspere que mon argumentation est
claire .. maintenant il reste quelque chose à expliquer c'est que même
si le processus de l'intelligence en action n'a pas etait de toute
facilité pour l`humanité , le fait qu'un être humain comprenne
l'egalité mathematique de 2 + 2 = 4 , alors cette comprehension fera
"fondre" la complexité et nous fera voir la "vérité" tel qu'elle est
vraiment , je m'explique: un enfant qui essaye au commencement de
comprendre l'egalité mathematique de 2 + 2 = 4 verra ce processus comme
etant "difficile", mais est-ce que c'est cela la "verité" vraiment ?
moi je ne crois pas car la comprehension de l'essence même de ce
qu'est la "verité" nous dit que la verité ne peut être atteinte que
quand il y'a comprehension compléte d'un processus ou d'une chose, alors
la perception de l'enfant qui voit au commencement
du processus de comprehension de l'egalité mathematique de 2 + 2 = 4
comme etant "difficile" n'est pas la verité , c'est plutot
la perception de celui qui a compris "complétement" l'egalité
mathematique de 2 + 2 = 4 et qui nous dit que l'egalité
est facile qui est la verité.

J'ai parlé de la comprehension de l'essence même de ce qu'est la
verité existe, tenez par exemple quand vous regardez juste
la porte d'une voiture est-ce que vous pouvez dire que
c'est une voiture ? moi je ne crois pas, c'est celui
qui regarde et qui comprend tout a fait ce qu'est une
voiture qui peut dire que c'est une voiture ! comprenez-vous ?
alors de cela à mon avis on peut inferer que c'est la
comprehension compléte d'un processus ou d'une chose qui
fait fondre la "complexité" et qui nous devoile la vraie verité,
c'est comme cela pour l'egalité mathematique de 2 + 2 = 4
si un enfant au commencement essaye de comprendre cette
egalité mathematique il dira que l'egalité mathematique
est "difficile" , mais est-ce que c'est cela la verité ?
moi je crois que non car c'est comme l'exemple de la voiture
que je viens de vous donner, c'est une fois que la comprehension
de l'egalité est compléte que cela fera fondre la "complexité"
et nous confirmera que l'egalité et belle et bien "facile" , et
c'est cela la verité et c'est cela la perception veridique
et c'est cela l'essence même de la verité.

Alors si vous avez compris ce que j'essaye de vous expliquer ,
c'est que l'on pourrait dire que la mathematique est facile et simple,
notre univers est facile et simple et toute chose ou processus est
facile et simple,
mais c'est parceque nous sommes limités intellectuellement ou
physiquement que nous ne le comprennons pas, je vois ceci comme dans un
axe des réels, je veux dire que la complexité de la mathematique et de
la connaissance de la mathematique est de 0.1
sur une echelle de 100 et nous sommes nous plus faible encore à 0.001
par exemple, alors même si la connaissance de l`univers
et la mathematique est facile nous ressentons cela comme difficile.

Mais mon point de vue n`est pas complet , je vais vous presenter mon
autre raisonnement:

Nous pouvons par exemple affirmer que pour arriver
à definir ce que c`est qu`une voiture , il faudrait
"comprendre" ce que c'est qu'une voiture, alors nous
pouvons donc affirmer que la complétude de la connaissance
sur la voiture nous améne à comprendre d`une manière parfaite
ce que c`est qu`une voiture.. maintenant la question
importante en logique , c`est est-ce que nous pouvons affirmer
la même chose sur la variable de la "compléxité" de la comprehension,
c'est-à-dire est-ce que la connaissance parfaite nous améne à comprendre
la nature même de la complexité de la connaissance
comme dans le cas de la voiture que je viens de vous donner
ci-haut, parceque c`est celui qui connait vraiment la voiture
qui peut definir la voiture, est-ce que l`on peut affirmer la
même chose sur la complexité de la comprehension, est-ce que
c`est celui qui connait vraiment la connaissance qui peut
affirmer ce que c`est que la compléxité de la comprehension de
cette connaissance ? comprenez vous mon problème qui devrait
utiliser la logique efficacement pour resoudre ce problème ?
comme dans le problème de la voiture, ci-haut, que pouvons-nous
dire de la lourdeur ou de la grandeur de la voiture qui carractèrisent
la voiture, nous pouvons donc affirmer que c`est celui qui a la
connaissance sur la voiture et qui comprend la voiture qui peut
affirmer avec exactitude ce que c'est que la lourdeur ou de la
grandeur de la voiture, mais pouvons-nous donc affirmer la
même chose pour la carractèristique que l`on appelle la
"compléxité" de la comprehension , je veux dire que
par analogie si la compléxité c`est la carractèristique de la
grandeur de la voiture et si la comprehension c`est la comprehension de
la voiture, peut-on affirmer la même chose et dire que la compléxité de
la comprehension peut être defini que quand il y`a plus complétude de la
comprehension et que cela fait fondre la compléxité de la comprehension
puisque quand vous comprenez plus complétement cela nous améne à dire
que la comprehension est facile, moi je pense que pour resoudre ce
problème il faut regarder que dans le cas de la voiture la grandeur et
la lourdeur ne sont pas des variables de la fonction "comprehension",
alors que dans le cas de la complexité , la comprehension est par contre
une variable de la compléxité de la comprehension, alors ce sont deux
problèmes differents, alors ce qui fait que la nature de la compléxité
de la comprehension est relative à la comprehension, puisque la
comprehension est une variable de la compléxité de la comprehension ,
donc le problème est mieux resolu de cette manière là et que la
compléxité devrait être vue comme une fonction de la comprehension, et
plus qu`il y`a comprehension plus il y`a moins de compléxité au niveau
de la comprehension. Voilà à mon avis ma logique avec laquelle j`ai
resolu ce problème.


J'etais aussi entrain de reflechir plus et je me posais la question
de qu'est-ce que vraiment l'intelligence et de qu'est-ce que
vraiment l'intelligence logico-mathematique et j'en suis
arrivé à une conclusion interressante, alors je vais partir
d`un exemple pour vous l`expliquer:

Quand vous passez des tests QI , vous allez remarquer que plus
les problèmes du test deviennent difficiles que plus vous ressentirez
que si vous êtes pas assez intelligent pour le problème
vous allez remarquer qu`il y`a des choses dans les problèmes
difficiles qui vous parraissent comme cachées, alors decouvrir la partie
cachée du problème difficile du test QI c`est ce qui fait la force de
votre intelligence je pense, alors je vous donne un exemple:

Si vous avez trois objets, un object A et puis un Object B et
puis un objet C, et si l`Object A est plus grand que l`Object B
et que l`Object B est plus grand que l`Object C , et si de plus
l`Object C c`est un object tellement petit qu`il n`est pas visible
à l`oeil nue, alors par analogie, ce problème ressemble aussi
à un test QI , et par analogie, la partie cachée c`est que
vous avez besoin d`un microscope pour pouvoir voir le minuscule
Object C qui n`est pas visible à l`oeil nue, et par analogie
le microscope correspond à une intelligence elevée qui peut voir
la partie cachée qui est le minuscule Object C, alors l`intelligence
dans ce problème va commencer à reconnaitre qu`il y`a trois objects
et cela pourrait se faire comme par Deep Learning en intelligence
artificielle, et puis l`intelligence va en même temps pouvoir trouver
l`Object caché ou la partie cachée des tests difficiles
en QI qui est dans ce cas le minuscule Object C en utilisant
un microscope qui est par analogie l`intelligence plus elevée qui
peut voir les partie cachées difficiles à trouver dans les tests
QI , et une fois que tout cela est fait, l`intelligence va
par régles de logique se dire que l`Object A est plus grand
que l`Object B et que l`Object B est plus grand que le minuscule Object
C non visible à l`oeil nue, et par après cela, l`intelligence
va pouvoir inferer par la logique que l`Object A est plus grand
que l`Object C, et voilà ce qu`est l`intelligence à mon avis
elle se decoupe en deux etapes, la première c`est que par
comme du Deep Learning en intelligence artificille, nous devons
reconnaitre les trois Objects et reconnaitre que le troisième Object C
minuscule et non visible à l`oeil nue correspond à la partie cachée dans
les problemes difficiles de QI qu`il faudrait detecter et reconnaitre
avec l`intelligence plus elevée, mais dans notre exemple l`intelligence
plus elevée correspond à l`outil qui est le microscope qui peut regarder
le minuscule Object C qui ne peut être vue à l`oeil nue, et la deuxième
etape en intelligence c`est que par après la première etape qui utilise
comme du Deep Learning pour detecter et reconnaitre les trois Objects,
il faudrait utiliser la logique pour pouvoir faire des relations et
inferer des affirmations ou des
régles ou des propositions. Voilà mon explication de ce qu`est
l`intelligence chez l`être humain.

Maintenant je passe à mon explication de qu`est-ce que la conscience...

J'espere que dans mes messages precedants, vous avez compris mon
explication de comment la conscience du temps est engendrée par notre
cerveau , j`ai dit que le cerveau a un sens de l`orientation qui permet
de dire que tel object est à gauche ou a droite et en arrière ou devant
etc., et le cerveau est aussi capable de voir en 3 dimensions l`espace
avec le sens du regard par exemple, c`est à dire de donner des
coordonnées comme cartesiennes ou polaires en trois dimension à des
objects dans l`espace de la realité, et aussi le cerveau à l`aide du
sens du toucher et du regard est capable du sens de la mesure des
grandeurs dans l`espace de la realité , ce sont ces ingrediants du
cerveau qui donne naissance à la conscience du temps, car la conscience
du temps c'est dire que pour deux objects qui se suivent , que nous
somme capable de ressentir l`existance dans l`espace
du derrière du premier object (par sens de l`orientation du cerveau)
qui est par exemple "rien", et que l`on ressent aussi l`existance dans
l`espace du derrière du deuxième object qui est le premier object, et
que nous sommes donc capable d`associé le derrière du deuxième object
au mot "avant" et c'est comme cela que la conscience du temps est
engendrée... maintenant j`en arrive à une question encore plus
importante , mais qu`est-ce que donc la conscience vraiment ?
je part d'un exemple pour que vous puissiez comprendre ce que
c'est vraiment: quand vous touchez avec vos mains de l'eau
très chaude , vous êtes capable de ressentir la douleur et
de dire que c'est vous qui ressentez la douleur, donc le sens
du toucher est etroitement lié à la conscience du "moi", mais
revenons si vous voulez bien aux experiences d`un enfant,
vous allez remarquer que une condition nécessaire pour que l`enfant
puisse apprendre et comprendre , c'est d'être capable de
se poser la question de "qu'est ce que c'est", mais comme
vous le constatez cette question a comme condition nécessaire
la concience du moi aussi, car quand l'enfant se pose la
question de "qu'est ce que c'est", c'est qu'il voudrait dire:
"je voudrais savoir qu'est ce que c'est", et le "je voudrais savoir"
demontre bien la presence d'une conscience du "moi" prèalable qui
guide le questionnement de l'enfant, mais alors c'est quoi cette
conscience du "moi" prèalable qui guide le questionnement qui est en
fait une conscience aussi ? voici ma reponse: moi je crois que
comme dans le cas du sens du toucher qui est en etroite relation
avec la conscience du moi, l'acte de reflechir est aussi un sens
comme le toucher qui est capable de nous faire ressentir que
nous existons et de ressentir l`espace en trois dimensions, comme pour
le toucher de l'eau très chaude qui nous permet de sentir que la
sensation de l'eau très chaude nous fait du mal...que voudrais-je dire?
que les sensations de toucher et d'odorat par exemple sont adjointes
à l'espace-temps pour donner une conscience meilleur de l'espace-temps,
c'est a dire que les idées que nous avons de l`espace-temps ne sont pas
juste règles de logiques par exemple , mais aussi sont enregistrées avec
les sensations de toucher et d`odorat par exemple pour donner une
conscience meilleur, donc l`acte de reflechir n`est pas juste capable
de raisonner logiquement avec des règles de logique simples pour
construire des règles de logiques plus complexes etc. mais il est
capable aussi d`adjoindre des sensations à l`espace-temps et à des
objects qui se deplaces dans un monde à 3 dimensions , et donc ma
theorie nous fait voir l'acte de la pensée comme aussi etant un sens qui
ressemble au toucher et à l`odorat, c'est cela mon explication de
comment la conscience et la conscience du moi est engendrée par le cerveau.



Merci pour votre attention.


Amine Moulay Ramdane.
Ramine
2015-07-18 19:34:13 UTC
Permalink
Salut......


Je voulais ecrire Objet dans mon texte, non pas Object en anglais.


Veuillez excusez cette faute car j`ecris aussi en anglais et je
me suis melangé les deux mots.



Merci,
Amine Moulay Ramdane.,

Loading...